Menu Fermer

Comment Israël poursuit son 3ème confinement ?

Si beaucoup de pays s’interrogent aujourd’hui sur un potentiel troisième reconfinement, l’Israël a fait le choix de ne pas attendre plus longtemps et de prendre les mesures nécessaires pour tenter d’endiguer la pandémie au plus vite, avec des mesures radicales. En septembre dernier, le pays était déjà le premier au monde à re-confiner. 


Les mesures entrées en vigueur sont ainsi appliquées : il est de nouveau interdit de s’éloigner à plus d’1km de son domicile, il est également interdit de rendre visite à des amis, les transports publics sont quant à eux réduits, les frontières fermées aux ressortissants étrangers et les commerces contraints de garder porte close. Un coup dur pour ces commerçants qui commençaient seulement à sortir la tête de l’eau. Mais une différence demeure tout de même face aux deux premiers confinements du pays : les écoles restent cette fois-ci ouvertes. Ces mesures de troisième confinement, entrées en vigueur fin décembre 2020 pour une durée initialement fixée à deux semaines, restent aujourd’hui d’actualité. Le pays vient en effet, pour la troisième fois, de repousser l’échéance de ce confinement.

L’objectif du pays est de redescendre sous la barre des 1 000 nouveaux cas de Covid-19 par jour, ce qui est loin d’être le cas pour le moment pour ce pays qui comptabilisait encore il y a peu plus de 3 000 nouveaux cas quotidiens. Une lueur d’espoir permet cependant aux israéliens de rester optimistes quant à l’issue de ce confinement. En effet, selon le cabinet qui gère la crise sanitaire, cela pourrait bien être le dernier confinement. Et ce, pour une seule et simple raison. Si ce n’est pas le cas pour encore de nombreux pays, en Israël, le vaccin a été extrêmement bien accueilli et la campagne de vaccination continue de battre son plein et les autorités continuent d’espérer que ces effets significatifs seront visibles d’ici un mois. Confinement total et vaccination massive constituent donc la stratégie choisie par Israël pour sortir du Covid-19. 

Le pays vaccine sa population à un rythme pour le moins effréné, comme nul par ailleurs dans le monde. L’objectif du gouvernement est d’avoir vacciné un quart de la population d’ici quelques semaines. Une opération sans précédent dans le monde, selon Benjamin Netanyahou. Israël compte 9 millions d’habitants et selon les chiffres du ministère de la santé, pour le moment, 360 000 ont déjà reçu la première dose de vaccin et peuvent d’ores et déjà prendre rendez-vous pour recevoir la seconde dose de ce vaccin, d’ici deux à trois semaines. Il s’agit donc belle et bien d’une campagne de vaccination solide et massive qui traduit un objectif clair du Gouvernement. Ce dernier souhaite avoir environ 150 000 personnes vaccinées par jour. Il déclarait « J’ai dit aux dirigeants des compagnies qui nous fournissent les vaccins que notre but était de vacciner 150 000 personnes par jour (…). Dès que ce sera réalisé, nous pourrons, au bout de 30 jours, sortir du coronavirus et rouvrir l’économie (…). »

Mais au delà des attentes, la réussite de cette campagne tient avant tout dans la confiance que la population a accordé au vaccin. Il y a en Israël une véritable adhésion à cette campagne de vaccination et ce qui nous permettra probablement dans un avenir proche de déterminer si le pays sera bien le premier au monde à sortir de cette pandémie du Covid-19, comme l’affirmait le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahou. Déjà fragilisée avec la dissolution du Parlement il y a quelques semaines, les israéliens accusent le coup face au virus. 

Comment s’est déroulée la colonisation israélienne ? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *